Comment déménager m’a aidée à retrouver la sérénité...Mon expérience pour en tirer le maximum de bénéfices !

Comment déménager m'a aidée à retrouver la sérénité grâce au désencombrement qui clarifie et apaise l'esprit. L'impact des émotions dans ce processus, parfois difficile. Voici mon expérience pour en faire un outils de développement personnel

Aujourd’hui, pour faire suite à l’article sur le désencombrement (que pouvez retrouver en cliquant ici),  je voudrais vous faire part de mon expérience concernant les bénéfices dont on peut en tirer avantage, notamment lors d’un déménagement.


Mon but n’est pas de vous inciter à déménager mais plutôt à prendre conscience à quel point l’encombrement et l’apparence de notre habitation peut être le reflet de notre mal-être et de nos deuils non faits. Et comment se servir de ce constat pour ramener joie, confiance et sérénité dans notre tête et notre vie.


Pour ma part, j‘en ai véritablement pris conscience lorsqu’à une période de ma vie, j’ai dû déménager plusieurs fois de suite, avec tous les désagréments et corvées que cela comporte : faire les cartons, porter les cartons, défaire les cartons, retrouver une place pour chaque chose…

 

1 an et demi, 4 déménagements, et une importante leçon de vie !


Un déménagement peut être un super outil de développement personnel et de libération émotionnelle. Encore plus, quand vous déménagez 4 fois en 1 an et demi. Ça finit par faire émerger des prises de conscience et vous en tirez des leçons !


Je vous précise tout de suite que je ne suis pas une adepte du déménagement et que ce sont des circonstances particulières (changements de situation familiale, logement avec des problèmes d’humidité…) qui m’ont amenée dans cette situation.

 

Nous nous sommes installés sans imaginer que nous allions redéménager quelques semaines plus tard. Les cartons ont donc été complètement défaits puis refaits à chaque fois.


 Pas besoin de vous préciser l’énergie dépensée et la découverte horrifiée « Oh !!! Mais c’est à moi tout ce bazar ! Ça n’en finit pas»

 

 

La lourdeur du passé freine les opportunités d’évolution

Déménagement, désencombrement, en tirer le maximum de bénéfices, un outil de développement personnel et de libération émotionnelle

Pour ma part, j’ai senti physiquement (il a bien fallu les porter ces cartons) et psychiquement le poids, la lourdeur que je trainais avec moi.

 

Également au moment de déballer et de ranger tout cela. Il y a un moment où tout l’espace que je souhaitais occuper était saturé et celui que je voulais garder libre commençait à se remplir.

 

Et puis il y a un moment où vous avez finalement rangé tout ce dont vous avez besoin au quotidien, vous vous sentez satisfaite comme ça, mais les cartons arrivent encore et encore. Vous n’en pouvez plus !

 

Devant l’étendue de tous les objets, de toutes sortes, accumulés depuis des années, j’ai compris que cet encombrement et ce bazar n’étaient que le reflet de celui que j’avais dans la tête.

 

C’est-à-dire :

  • des souvenirs liés à des deuils non faits, des périodes dont on est nostalgique et auxquelles on s’accroche,
  • la peur d’oublier parfois, la culpabilité de se débarrasser de certaines choses
  • la peur du manque et du vide (les « au cas où », « on ne sait jamais, ça peut servir »…),
  • les vêtements qu’on achète parce qu’ils reflètent notre idéal mais qu’on ne porte jamais (parce qu’on ne correspond  pas à notre idéal)
  • ce qu’on a laissé de côté (pour ne surtout pas y repenser)…
  • et puis tout ce qu’on pourrait utiliser mais qu’on a oublié car caché dans l’encombrement.

La liste peut être très longue selon chacun, quand on commence à prendre conscience de tout ce que l’on garde avec soi.

 

Pourtant, les années d’avant, prise d’un nouvel élan d’énergie avec l’arrivée des beaux jours, je me mettais à trier et ranger.

 

Malgré ça, j’avais quand-même accumulé beaucoup de choses. En réalité,  je n’arrivais pas à me séparer de mes possessions, à faire des choix…J’en avais toujours beaucoup trop, et cela finissait immanquablement en bazar au bout de quelques semaines.

 


Mettre en place des changements dans sa vie en prenant le temps de conscientiser

ce que l’on souhaite garder et ce dont on ne veut plus


Après avoir commencé à travailler sur mes difficultés et mes émotions en thérapie psycho-énergétique, je me suis aperçue que j’arrivais beaucoup plus facilement à trier, jeter, donner, m’alléger, puisque dans ma tête le tri avait également été fait. 


A chaque libération émotionnelle, j’avais une facilité à libérer de nouveaux espaces de mon habitat et à m’alléger encore plus.


Aujourd’hui je suis de moins en moins encombrée, mes affaires sont mieux rangées et le restent plus longtemps. Je sais que, lorsque le fouillis revient, c’est qu’il y a quelque chose en moi qui doit-être travaillé.


C’est un bon support de développement personnel. Trier et ranger permet de mettre de l’ordre dans sa tête surtout si cela s’accompagne d’un bilan de vie, de prise de conscience, d’apaisement émotionnel et d’évolution de nos croyances limitantes.


Tant que l’on n’est pas au clair avec les affaires que l’on garde, on reste dans un état confus qui peut entrainer des peurs, du découragement, de la déprime et un immobilisme dans notre vie.


C’est également agréable de se dire que l’on pourra facilement mettre en place des changements dans sa vie, car cela se fera dans la légèreté et la facilité. On est prêt à « surfer sur la vague à tout instant » plutôt que de « se prendre le rouleau de la vague par surprise », c’est moins sympa ! 

" Notre état intérieur influence l’état de notre habitation, qui lui-même a une influence sur nos émotions, nos humeurs. D’où l’importance de ramener de la joie et de la sérénité à l’intérieur de soi et de faire de notre habitat le reflet de cet état de bien-être, pour créer un cercle vertueux."


Si vous vivez une période de changement ou bien si vous avez des projets mais que vous rencontrez des difficultés à passer à l’action, que tout changement vous semble lourd et compliqué, je vous propose de me contacter pour que l’on puisse en discuter.

Et n’hésitez pas à me faire partager vos expériences de tri, rangement et déménagement. :-)


Écrire commentaire

Commentaires: 0